Posté par Jean-Noël Darde

Presse

 LA PRESSE EN PARLE (du plus nouveau au plus ancien) :

22 janvier 2015 :

Agnès Chauveau, directrice de l’école de journalisme de Sciences-Po et (modeste) plagiaire a été sanctionnée. Notons seulement que si le plagiat, même modeste, n’est plus toléré à Sciences-Po, il est toujours toléré sous ses formes les plus grossières par la Commission permanente du Conseil national des universités (CP-CNU) parmi les membres du CNU (voir le cas Imad Saleh dans La Commission permanente du Conseil national des universités, le « vide juridique » et la tolérance au plagiat).

Libération : http://ecrans.liberation.fr/ecrans/2015/01/21/le-directrice-de-l-ecole-de-journalisme-de-sciences-po-licenciee_1185581?xtor=rss-450

Le Figaro : http://etudiant.lefigaro.fr/les-news/actu/detail/article/la-directrice-de-l-ecole-de-journalisme-de-sciences-po-licenciee-pour-plagiat-10719/

*

Tout commence le 16 novembre 2014 par un article de Vincent Coquaz sur le site d’Arrêt sur Images : La directrice de l’école de journalisme de Sciences-Po, serial copieuse.  La presse papier en rend compte le lendemain (Le Monde du 17 octobre 2014, Isabelle Rey-Lefebvre : Une affaire de plagiat agite la direction de l’école de journalisme de Sciences Po). Sur Rue 89, Xavier de La Porte confond tout et enfile les lieux communs pour prendre la défense de sa collègue de France-Culture : Face aux saintes-nitouches du plagiat, défendons le copier-coller. Les arguments de Xavier de la Porte sentent le service commandé. Mais on doit reconnaître que les plagiats d’Agnès Chauveau sont très peu de choses en comparaison de ceux qui sont tolérés, en toute connaissance de cause, chez certains membres du Conseil national des universités (CNU) …

*

Octobre 2014 : l’affaire concerne un universitaire belge, la presse française reprend une dépêche de l’AFP et ne craint pas de citer dans le corps des articles le nom de l’enseignant-plagiaire. Le Monde, 10 octobre 2014 :  Un président d’université belge plagie Jacques Chirac  / Le Parisien, 6 octobre 2014 : Belgique : le directeur d’université démissionne pour avoir plagié Chirac  / Libération, 6 octobre 2014 : Un Président d’université belge démissionne pour avoir plagié Chirac   / Le Figaro, 6 octobre 2014 : Après avoir plagié un discours de Jacques Chirac, un président d’université démissionne

*

Libération - 23 juillet 2013Le 23 juillet 2013, Libération : Véronique Soulé signe un article (*) où les situations évoquées donnent une assez bonne idée de la passivité des instances universitaires face aux plagiats.

Non seulement « Le plagiat est toléré à l’université« , mais le plagiat paie. En témoignent de nombreux cas déjà présentés sur ce blog. Tout dernier cas dont des collègues souhaitent qu’il soit rendu public et qui fera ultérieurement l’objet d’une présentation plus détaillée : un enseignant-chercheur reconnu plagiaire par son université en 2010, condamné en 2012 pour contrefaçon à la suite d’une plainte déposée par l’enseignant-chercheur plagié, a été retenu par l’Institut Universitaire de France comme membre junior (faudra-t-il dire plagiaire junior ?) à compter d’octobre 2013, pour une période de cinq ans. Il tombe sous le sens qu’un candidat plagiaire a été retenu au détriment d’un candidat non plagiaire…

(*) notons que le titre de l’article de Libération, « Chasseur de plagiaires » n’est pas pertinent. Mis à part les cas liés au département Hypermedia de l’Université Paris 8 où j’étais en fonction, tous les autres cas traités sur ce blog l’ont été à l’initiative de collègues, souvent des plagiés qui devant la démission des instances universitaires n’avaient d’autre ressource que de rendre publique leur situation sur le blog Archéologie du copier-coller.
.

15 avril 2013, Le Monde : Plagiat, les nouveaux faussaires, par Hélène Maurel-Indart. À la suite de l’affaire Bernheim, une réflexion sur les pratiques plagiaires à l’université et dans l’édition.

Avril 2013, On trouvera à « Le cas Bernheim, une chronologie (faits, dates, documents, presse, etc) régulièrement complétée », une longue liste d’articles de presse qui ont traité les plagiats du grand rabbin de France de manière significative.

19 avril 2013, L’Humanité : Hélène Maurel-Indart «L’exaspérante impunité des plagiaires m’a poussée à écrire». Publiée après l’affaire Bernheim, un cas retentissant de plagiats, mais donnée « à froid », bien avant que le cas Bernheim n’éclate, cette interview qui ne doit rien à l’actualité mérite d’autant plus d’être lue avec attention.

18 février 2013, Der Spiegel online : « Frankreich ist ein Plagiatoren-Paradies« . La France, « paradis des plagiaires », c’est la conclusion à laquelle arrive Vanessa Klüber, journaliste du Spiegel après avoir interviewé Hélène Maurel-Indart (http://leplagiat.net/).

9 février 2013, Le.Monde.fr :  Accusée de plagiat de thèse, la ministre allemande de l’éducation démissionne.

6 février 2013, //etudiant.lefigaro.fr : La France toujours aussi passive face aux plagiats, par Quentin Blanc, au menu : l »annulation d’une thèse plagiaire (… En Allemagne, celle de la Ministre de l’Éducation nationale !), le récent ouvrage d’Hélène Maurel-Indart Petite Enquête sur le plagiaire sans scrupule et le dernier article publié sur ce blog.

6 février 2013, Der Spiegel : Plagiatsvorwürfe: Uni erkennt Schavan Doktortitel ab – Ministerin kündigt Klage

9 décembre 2012, blog Passeur de sciences.(lemonde.fr)Le scandale Stapel, ou comment un homme seul a dupé le système scientifique. À travers la présentation d’un cas néerlandais, Pierre Barthélémy, journaliste scientifique, montre que la fraude scientifique ne se limite pas aux grossiers copier-coller

7 décembre 2012, LibérationLe vice-Premier ministre hongrois accusé de plagiat. On notera que la Présidente de l’Université Lorand Eötvös (ELTE) de Budapest n’a pas prétexté un « vide juridique » pour ne pas dire les faits. Tout au contraire, dans un contexte où elle prend les risques de sévères représailles, Katalin Tausz a fait savoir que l’impuissance juridique des instances universitaires ne justifiait en aucun cas qu’elle se taise sur les faits et leur qualification.

26 octobre 2012, Sciences et avenirUn universitaire français abuse du copier-coller. À la suite d’une enquête qu’il a menée sur les dangers de dérives sectaires dans les milieux universitaire et médical (quand les charlatans ont leurs entrées à l’hôpital), Olivier Hertel m’interroge sur quelques cas de plagiats qu’il a trouvés à cette occasion.

22 octobre 2012, France CultureL’espace critique de Lydia Ben Ytzhak : Le plagiat de la recherche scientifique. À la fin (à 52’30″) de l’émission Continent Science consacré aux « vers de terre, acteurs majeurs de la vie« . Lydia Ben Ytzhak a consacré sa chronique aux Actes du colloque « Le plagiat de la recherche » publiés à Lextenso-éditions (ma propre question : les plagiaires, acteurs majeurs de la vie universitaire ?).

18 octobre 2012, Le Figaro.frThèses, doctorats : le plagiat reste tabou à l’université. L’évocation de la thèse plagiaire de la Ministre de l’Éducation allemande est l’occasion pour Quentin Blanc de citer des blogs (celui de Michelle Bergadaa et celui-ci) et d’une présentation rapide de la situation dans l’Université française : pas brillante.

6 octobre 2012, Journal du 20 h sur France 2 : Reportage d’Aurélie Erhel sur le plagiat universitaire. Une enquête bien menée avec l’intervention éclairante d’Alexandre Zollinger et de son avocat, Maître David Lefranc, sur la condamnation du plagiaire de la thèse du premier; une séquence convenue sur la solution miracle du logiciel anti-plagiat et une évocation utile du plagiat chez les enseignants-chercheurs. Mais une conclusion contestable : le plagiat mettrait en danger le classement des universités françaises dans le classement de Shanghaï. Rien n’est moins sûr, très rarement sanctionné, le plagiat des enseignants chercheurs est un moyen efficace pour « publier » vite et beaucoup – ce qu’apprécie Shanghaï.

19 juin 2012, Le Monde.fr : Si vous plagiez, ne soyez pas premier ministre en Roumanie. L’alibi bibliographie dans toute sa splendeur, un alibi  thèses plagiaires sans frontières.

6 juin 2012, ActuaLittéÉtudiants plagiaires : l’Université vous donne carte blanche. À défaut de choquer à Paris 8 et à la 71e section du CNU, les 400 pages de thèse plagiaire à 20,33 euros font vivement réagir ce site consacré à l’univers du livre.

22.05.2012, Radio Le Mouv’7/9, la Matinale du Mouv’ (à 10 min. 45 sec. du début de l’émission). Dans un reportage de Marie-Alix Autet sur le plagiat universitaire, Khaldoun Zreik botte en touche et fait une réponse hors-sujet. Qui ne serait pas favorable à l’utilisation des avancées technologiques à l’Université ?

16.05.2012, France culture, émission Rue des écoles (Louise Tourret) : Les universités face aux plagiats, Maître Sylvain Coat-Rolland présente le cas de sa cliente, Bénédicte Bévière : une affaire de plagiat toujours inachevée sur le plan universitaire, malgré les décisions des tribunaux. Invités, Geneviève Koubi (professeur à Paris 8) et moi-même.

02.05.2012, Le MondeLe plagiat prospère dans les amphis, un article d’Isabelle Rey-Lefebvre : présentation de plusieurs cas de thèses-plagiats (notamment Lille 2 et Lyon 3) et un scoop : le président de l’université Lille 2 va… avec 10 ans de retard…  envoyer une lettre d’excuse à une victime de plagiat soumise à une série « de courriers la dissuadant de toute action«   (lireDix ans de galère pour faire reconnaître un « copié-collé »…). En fin d’article, on appréciera l’histoire drôle de Pascal Binczak, président de Paris 8 : « Je n’ai aucun problème pour sanctionner le plagiat et je l’ai fait une fois« …  une déclaration à suivre…

02.04.2012, Le MondeDémission du président hongrois, rattrapé par un plagiat Suite, etFIN.

28.03.2012, Le Courrier internationalHONGRIE • Honte au président plagiaire ! Pal Schmitt, suite…  on lit : La commission scientifique de l’université vient d’établir que Schmitt a emprunté 180 pages à l’ouvrage de Georguïev et 17 autres à un article de Klaus Heinemann, sans jamais citer ses sources. Elle conclut toutefois : « L’université a commis une faute professionnelle, parce qu’elle n’avait pas découvert à temps la similarité des textes. »

19.02.2012, Le Monde : Le président hongrois, sportif et plagiaire de haut niveau. Pal Schmitt, Président de la Hongrie et proche du premier ministre ultra-conservateur Viktor Orban, a soutenu en 1992 une thèse-plagiat sur l’Olympisme dont 180 des 215 pages étaient reprises sur une thèse publiée en Suisse et 17 pages étaient empruntées aux travaux sur le sport de Klaus Heinemann. L’Université Semmelweis a ouvert une enquête : « Pour que ce comité puisse travailler en paix et d’une manière impartiale, les noms des membres ne seront publiés qu’en même temps que le résultat de leur travail« , précise l’université qui rendra ses conclusions le 28 mars 2012.

28/02/2012. Le Quotidien d’AlgérieLa banalisation du plagiat et le triomphe de la médiocrité au sein de l’université algérienne. Ahmed ROUADJIA, Maître de conférences condamné à la suite d’une initiative du président de son université (Msila), connaît le coût du franc-parler en Algérie. Son témoignage sur le plagiat n’en a que d’autant plus de prix.

28/01/2012. Le Monde : « Plagiat universitaire : le pacte de non-lecture », un extrait d’un discours du philosophe Peter Sloterdijk prononcé en novembre 2011 à l’université de Bayreuth, lors d’une conférence consacrée à l’éthique scientifique et à la propriété intellectuelle. L’université de Bayreuth est celle où l’ex-ministre de la défense allemand, Karl-Theodor zu Guttenberg, avait soutenu sa thèse-plagiat objet d’un scandale en février 2011.

07/12/2011, Radio suisse romande (RSR)Le plagiat, un phénomène social ? Un thème abordé dans l’émission ÉQUINOXE avec Jacques Finné, auteur de « des mystifications littéraires » (éditions Corti, 2010), Ivan Cherpillod, avocat et professeur à l’Université de Lausanne en droit de la propriété intellectuelle et moi-même, JN Darde. La table ronde était animée par Laurence Difélix et David Collin.

2MEDIAPART du 29.11.2011 : le sort fait à la plainte de Khaldoun ZREIK9/11/2011, MEDIAPART : Une décision de justice attendue sur le plagiat universitaire. Un articleinstructif de Lucie Delaporte sur le traitement du plagiat par les instances de l’université Paris 8 et mes démêlées avec Khaldoun Zreik, plagiaire et plaignant, et Pascal Binczak, président de Paris 8.

24/10/2011, Europe n° 1Des clics et des claques : Le Net au service du plagiatInvité à cette émission animée par Laurent Guimier, David Abiker et Guy Birenbaum, nous avons abordé le problème du plagiat universitaire. Sont aussi cités des plagiaires qui nous gouvernent.

20/10/2011, Le ParisienLe Net, royaume des élèves plagiaires (page 1, ici). Dans ce dossier qui occupe une double-page, on apprend que Luc Chatel (copieur-colleur à ses heures) fait tester le logiciel Compilatio dans l’Académie de Bordeaux (plus de logiciels, moins de professeurs). Interviewé, j’émets quelques réserves : l’appel au logiciel ne saurait remplacer la lecture attentive du professeur. Les logiciels, une bonne chose s’ils sont utilisés avec discernement, peuvent aussi apprendre à mieux plagier…

10/10/2011, MEDIAPART : Quand des universitaires protègent un plagiaire. Louise Fessard avait lu nos articles mis en ligne sur ce blog, Cour de cassation : terminus, et Trop d’éthique tue l’éthique [1]. Elle a enquêté sur la même affaire et à recueilli des déclarations qui éclairent d’un jour nouveau certains épisodes de cette affaire de thèses-plagiats. La suite, second de trois articles de notre série Trop d’éthique tue l’éthique [1], [2] et [3], sera bientôt en ligne sur ce blog : Blanchiment de plagiat et de plagiaire à l’ombre de l’Université Paris 8.

08/10/2011, LE MATINLe rapport sur le professeur Gugler laisse beaucoup de zones d’ombre. Michel AUDÉTAT, journaliste suisse,  s’étonne des conclusions de la commission d’enquête mise sur pied par l’Université de Fribourg pour examiner les travaux académiques et les plagiats du professeur Philippe Gugler : La commission d’enquête était-elle indépendante ? La commission d’enquête est-elle partie sur de bonnes bases ? La commission d’enquête a-t-elle bien travaillé ? Michel AUDÉTAT semble avoir des raisons d’en douter…

05/10/2011, AEF (agence d’informations spécialisées) Jean-Noël Darde s’inquiète de la présence de plagiaires sur les listes de candidats aux élections du CNU. Une interview conduite par Anne Mascret.

03/10/2011, La Tribune de Genève Soupçonné de plagiat, le professeur Philippe Gugler démissionne de ses fonctions de vice-recteur de l’Université de Fribourg. La lecture d’un ancien article du MatinUn nouveau cas de «copier-coller» scientifique charge Philippe Gugler, laisse un peu dubitatif sur les conclusions de l’Université de Fribourg…

LE PLAGIAT SANS PEINE. LE MONDE.23-09-201123/09/2011, Le Monde : Le plagiat sans peine (ou sous cette forme ou celle-ci) : Dans Le Monde des livres, un article pleine page très bien documenté de Béatrice Gurrey sur « l’exception française » en matière de plagiat, qu’il soit littéraire ou universitaire.

21/09/2011, Télérama : Et ils pompaient, pompaient… Sous ce titre, hommage aux Shadoks, un important dossier sur le plagiat multicartes introduit par un long entretien avec Hélène Maurel-Indart (Université de Tours, auteur de Du plagiat).

07/09/2011, L’Express : Les copieurs pris dans la Toile. À la fin de son article, Natacha Czerwinski évoque notre étude De Sfax en passant par la Lorraine, des plagiats à la queue leu leu.

19/07/2011, La Tribune de Genève Soupçonné de plagiat, Philippe Gugler n’écrira plus dans « La Liberté ». Cette information est parue dans la rubrique « scandale » du vénérable quotidien suisse. Vice-recteur de l’Université de Fribourg, P. Gugler avait été récemment distingué par l’Harvard Business School pour l’originalité de ses recherches…

COUV.TÉLÉRAMA

15/07/2011, Le Quotidien (Grand Duché du Luxembourg) : L’Université se sépare d’un bioinformaticien. Le plagiat dans les publications scientifiques est pris très au sérieux par l’Université du Luxembourg. À cet égard, on peut de plus en plus parler, dans le monde universitaire européen, d’exception française.

13/05/2011, RFI (Radio France Internatiinal) : Le plagiat dans les Universités. Émission « 7 milliards de voisins » d’Emmanuelle Bastide : Étudiants, professeurs : qui sont les plagiaires ? Internet a-t-il révolutionné la triche ? Comment peut-on y remédier ? Invité: Jean-Noël Darde, Maître de conférences, Université Paris 8.

29/04/2011, Livres Hebdo : L’Universitaire et l’avocat [Chronique Juridique]. Maître Emmanuel Pierrat commente l’arrêt de la Cour de Cassation du 23 février 2011 en faveur d’Hélène Maurel-Indart, auteur de l’ouvrage Plagiats, les coulisses de l’écriture, publié en 2007 aux Éditions de La Différence.

28/04/2011, Le Nouvel Observateur : Les profs de facs aussi pratiquent le copier-coller; Profession : chasseurs de plagiat; Une poignée d’audacieux traquent le pillage de la recherche, par Véronique Radier.

01/04/2011, Le Figaro.fr : Scandale de plagiat à la fac de Polynésie, AFP.

01/04/2011, Les nouvelles de Tahiti : Louise Peltzer annonce sa démission, par A. S. . Rappel de cette affaire de plagiat et le point sur la situation. L’article en ligne donne accès au discours de démission de la présidente : haine et ressentiment.

01/04/2011, Le Monde.fr Louise Peltzer, la présidente de l’université de Polynésie française, démissionne, par Philippe Jacqué. On notera à la suite de cet article du Monde en ligne une offensive concertée d’affidés pro-Peltzer qui, à travers leurs commentaires, non seulement nient l’importance des plagiats (pourtant difficilement contestables cf, L’ÉCHO D’ECO) mais exploitent des arguments bien peu respectables.

30/03/2011, Tahiti-infos : Le départ de Louise Peltzer demandé par la grande majorité des enseignants de l’UPF.

23/03/2011, Le Figaro : La lutte contre la plagiat s’organise à l’université, par  Marie-Estelle  Pech.

17/03/2011, Ouest-France : Le plagiat, un problème majeur à l’université, par Marion ABLAIN

01/03/2011, Nouvel Obs.com : Plagiat : le ministre allemand de la Défense démissionne (le jour où, en Allemagne, le Ministre de la Défense doit démissionner pour avoir plagier sa thèse, en France, le Président Sarkozy nomme Gérard Longuet, qui a été inquiété pour plagiat et recel de contrefaçon, au Ministère de la défense).

27/02/2011, « Tard pour Bar » (Télévision suisse romande) :  intervention de Michelle Bergadaa dans une émission consacrée au plagiat. Évocation des cas Louise Peltzer et  A. Aït Abdelmaleck (10’20″; 17’30″; 30’50″)

16/02/2011, NZZOnline : Guttenberg wegen Plagiatsvorwurf schwer in Bedrängnis.

08/02/2011, Tahiti infos : Louise Peltzer rappelée à la loi par la Ministre Valérie Pécresse(communiqué de presse du « Collectif pour la défense de la déontologie de la recherche à l’Université de la Polynésie française » du 7 février 2011).

08/02/2011, Libération : Le plagiat sans vague de Louise Peltzer, par Véronique Soulé.

Février 2011, Tahiti-Pacifique Magazine, n° 238 : Nos actes nous suivent et Scandale à l’université, respectivement par Simone Grand et Alex W. du Prel. Dans son article, A. W. du Prel fait  une hypothèse qui vaut d’être prise en compte : Louise Peltzer, confondant ses fonctions politiques et universitaires aurait fait rédiger sa « Leçon inaugurale » par un nègre-plagieur. Elle aurait alors eu l’impudence, et l’imprudence, de le publier deux ans plus tard sous forme d’un ouvrage signé en tant que Professeur d’université. L’éditeur (Au vent des îles) pourrait en savoir plus.

02/02/2011, Influences : L’université française gangrenée par le copier-coller, par Arnaud Vojinovic.

27/01/2011, Slate.fr Dans les pavés, le plagiat, par Vincent Glad.

25/01/2011, Le MondeLa présidente de l’université de Polynésie accusée de plagiat, par Philippe Jacqué, avec Gilles Marsauche à Papeete.

18/01/2011, Archicool.com : “L’affaire” : Criticat-Marilena Kourniati / Djamel Klouche ; réaction de Marilena Kourniati du 20/01 ; réaction aux réactions (21/01). Les jeudis de l’architecture, France culture : la défense de Djamel Klouche par François Chaslin et l’opinion de Jean-Pierre Chupin le 20/01 (version audio, à 3mm du début de l’émission). Note : en tant que plagiat universitaire, ce cas sera probablement traité sur ce blog.  Plagieur et plagiée sont respectivement maîtres-assistants dans les écoles d’architecture ENSAV et ENSA-Val-de-Seine. François Chaslin est professeur à l’ENSA-Paris-Malaquais et Jean-Pierre Chupin, professeur au Québec, à l’Université de Montréal (Laboratoire d’Étude de l’Architecture Potentielle).

Étant donné leur nombre, une liste plus complète des échos presse  sur l’affaire Peltzer/Eco a été placée à la suite de « La lettre ouverte : des signatures de soutien« .

22/01/2011, Les Nouvelles de Tahiti : Qui veut la peau de Louise Peltzer ? par Temanava Hauroa

19/01/2011, The Gazette et le Daily Telegraph : French author accused of plagiarising Eco, par H. S.

19/01/2011, RFO : L’étau se resserre autour de Louise Peltzer (vidéo Youtube).

19/01/2011, Libération : Louise Peltzer se défend de tout plagiat. (Note de JND :  notons la défense « PPDA », mon éditeur est un incapable…, adoptée par la présidente de l’Université de la Polynésie française, membre de la Conférence des présidents d’université).

18/01/2011, Radio New Zealand International : Plagiarism claim at top of French Polynesia University.

18/01/2011, La dépêche de TahitiLouise Peltzer accusée de plagiat.

18/01/2011, RFO : Louise Peltzer accusée de plagiat (vidéo Youtube).

18/01/2011, Le Figaro.fr : Université: directrice accusée de plagiat (dépêche AFP).

18 /01/2011, France Info La présidente a copié (chronique de Jean-Christophe Martin).

18/01/2011, Libération : M’dame, la présidente a copié ! par  Véronique Solé.

17/01/2011, Les Nouvelles de Tahiti Peltzer accusée d’avoir copié, par M. T.

26/11/2010, Rue 89 : Universitaires et blogueurs…., par Erwan Manac’h

12/11/2010, La Voix du Nord : Condamné pour plagiat, le directeur de l’École supérieure d’art a démissionné et Docteur Honoris-plagiat, par Hubert Féret.

10/11/2010, Le Monde : Le plagiat, plaie de l’université ? Une contre-enquête signée Philippe Jacqué, Mattea Battaglia et Geoffroy Deffrennes (journal daté du 11/10/2010).

10/11/2010, Le Monde (chat) : Université : « Sans procès en contrefaçon, le plagiaire ne risque pas grand-chose ».

UNE.COURRIER.PICARD05/10/2010, Le Courrier Picard Amiens : l’enseignant copie sa thèse sur un étudiant, par Jeanne Demilly.

04/10/2010, Mediapart : Le plagiat de thèse reste un tabou à l’université, par Louise Fessard.

27/09/2010, La Croix : Des professeurs brisent le tabou du plagiat à l’université, par Nicolas César.

27/09/2010, Le Télégramme de Brest : Un véritable fléau, interview par Didier Déniel  (À LA UNE du Télégramme).

01/06/2010, Swissinfo.ch : En Suisse comme en France, le plagiat ronge l’Université, par Mathieu van Berchem.

21/06/2010, Le Monde.fr Plagiat : la copie pointée à l’université, par Caroline Venaille.

19/06/2010, France Info, chronique  « Le bruit du net »Le copier-coller sévit en doctorat, par David Abiker.

18/05/2010, Libération : L’ampleur du plagiat, c’est ça la nouveauté. Interview par Véronique Soulé.

* * *

Le cas Bernheim, une chronologie (faits, dates, documents, presses, etc.)